Creazione Bastia 2017 (Part I) | Le Festival de la Mode et du Design

 

Ce weekend, j’ai quitté la cité impériale de mon coeur pour participer au festival Creazione, à Bastia.
Après un franc succès en 2015 et 2016, le Palais des Gouverneurs, musée qui surplombe le vieux port, accueille pour la troisième année consécutive cet évènement maintenant incontournable.
Durant trois jours, nos artistes et créateurs insulaires vous invitent à découvrir leur univers.
Rythmé de concerts, spectacles et défilés, le festival est organisé par l’office de tourisme.

Au delà de la curiosité, j’y suis allé parce que ma maman, maquilleuse professionnelle, voulait que je fasse quelques photos de son travail sur place. Ensuite, on m’a aussi demandé de défiler. Oui, même périmée, voilà la dure vie de Miss Corse ! 😆

Dans un premier temps, je vous propose une petite visite des lieux, comme vous l’auriez fait en tant que visiteur.
On parlera un peu du défilé, de l’animation bodypainting et de ma collaboration avec la styliste Brigitte Mattei dans un deuxième article, parce que je sens que celui-ci risque d’être bien chargé !

 

Panorama depuis les jardins du palais
Brigitte Mattei

 

Le musée de Bastia en toile de fond

 

Je suis arrivée vendredi après-midi, un peu chiffonnée par le trajet.
(Presque trois heures mon gars, si toi aussi tu voyages en caravane sur nos routes, sache que je te HAIS.)
Sur place je me trompe d’entrée, je n’ai pas encore de badge, je ne sais pas pour qui je défile, j’ai chaud et en plus je meurs de faim.
Autant vous dire que le stand du restaurant Le Karma et ses délicieuses salades, smoothies et glaces à l’eau de source corses tombait trèèès bien !

(« Leurs sushis chauds sont une tuerie ! » m’a dit @maelys_a. Je prend note !)

En visitant un peu les lieux, je me rend compte que les exposants sont positionnés un peu partout.
Du sous-sol aux étages, en passant par les jardins, le musée fait une très belle toile de fond.
Le mariage entre les oeuvres et les créations est parfois brillant.

 

Sac Pascal Giacomoni, maillots Calarena

 

 

Mode et beauté méditerranéenne

Je connaissais déjà quelques marques comme Karma Koma, Benoa ou Casa Nera, mais j’ai aussi fait de belles découvertes.
Et oui, la Corse est audacieuse !

 

Cosmétiques Casa Nera, Pochettes Nikou
Bijoux Aquadila, sacs personnalisables Rose et Josephine
Therez Couture, Collection Maison Macci

 

Mes coups de coeur

 

En descendant l’escalier, tout de suite après l’accueil, on découvre encore de jolies choses.
Et c’est dans une ancienne cellule que je retrouve ma favorite de toujours, Donia Biancucci.
Elle et moi c’est une histoire de longue date.
C’est dans une de ses créations que j’ai fait mes premiers pas sur un podium. Je devais avoir quinze ou seize ans l’époque. Ca ne nous rajeunit pas !

 

 

Un brin bohème et parfois romantique, la collection nous invite à jouer à cache-cache, en superposant dentelles brodées, tulle et mousseline. Un mariage très réussi, irrésistible et raffiné.
Les bijoux de Flora Martelli, créatrice de la marque Mademoiselle Flora, subliment à la perfection l’ensemble des créations.

 

 

Les bagues de Dominika Lovichi, une créatrice qui puise son inspiration dans la nature m’ont particulièrement plus.
Peut-être par ce qu’elles dégagent une certaine fragilité qui contraste à merveille avec l’or et l’argent massif utilisé dans leur conception.
Ce sont de petites séries limitées. Mention spéciale pour l’anneau en forme de branchage.

 

Déco et compagnie

Avant de rejoindre les jardins, finissons notre petit tour avec un peu de décoration d’intérieur.

 

Elisa Di Giò, Post Diem
Mare Luce

 

Une galerie d’artistes aux jardins

Il était une fois un galet, Cocolune
D’abord deux tableaux de Victor Lorenzi et puis Gabrielle Mamberti
Priscilla-Mary Maisani

Et puis, si vous avez été assez curieux pour vous aventurer jusqu’au bout du jardin, vous avez certainement aperçu une de nos make up artist s’activer, mais c’est un sujet qu’on abordera plus en profondeur dans un second post.

Coucouuuu… *voix e psychopathe*

Creazione: Une belle initiative

J’ai passé un beau weekend, bien qu’un brin chargé.
Réunir nos créateurs insulaires le temps d’un weekend et inviter à l’échange: un défi réussi.
Qu’on soit potentiel collaborateur ou simple visiteur, on a très envie d’entrer dans leur univers, d’en savoir plus.

Je vous conseille vivement d’y faire un tour l’année prochaine si vous passez dans le coin !

Graffink

Et en bonus, j’ai fait ma groupie le temps d’une photo avec Incantèsimu, le talentueux trio de The Voice 6 !

 

MOUAH !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *