Mes Must Have Beauté #1 | Les Matte Velvetines de Lime Crime

Avec une maman maquilleuse pro, ça semblerait logique que je m’intéresse un minimum au maquillage.
Et bien justement, un MINIMUM.

Ici, vous ne trouverez pas de tuto « oeil arc-en-ciel charbonneux festif spécial automne » ou que sais-je.
Tout simplement parce que déjà, je sais pas faire ça ! (Haha)
Mais aussi parce que j’aime le maquillage qui se fond dans l’ensemble de la silhouette. Le sobre, le classique, l’intemporel.
En gros quand j’ai trouvé mes basiques, je les garde.

Au fil des années, j’ai pu tester pas mal de produits biens pourris, mais aussi découvrir un peu par hasard mes indispensables de toujours.
Voilà pourquoi aujourd’hui j’aimerais vous parler de ces petites merveilles de chez Lime Crime, les rouges à lèvres Matte Velvetines.

 

 

Lime Quoi ?

Pour celles qui traînent souvent sur Instagram, ce n’est pas une surprise, la marque vous est certainement familière.
Mais si vous savez, une bombasse sur deux en a déjà porté sur ses lèvres améliorées à l’acide hyaluronique.

Lime Crime, que tu vas prononcer « Laïm’Cwaïm » de ton anglais parfait, est une marque américaine fondée par l’excentrique fashion designer Doe Deere. En plus d’être vraiment haute en couleur, cette ligne de cosmétiques est vegan et cruelty free.
(ça voudrait dire qu’on laisse les animaux tranquilles) Édit: à vérifier. Merci Lola pour ton commentaire à ce sujet !


Les Velvetines

Alors déjà, avant de me décider à commander je suis passée par 3 phases.

J’ai d’abord passé plusieurs mois à me demander ce que ces rouges à lèvres avaient de si particulier pour que tout le monde les porte.
Je me disais que si c’était aussi joli, c’était seulement parce que les filles qui les portaient étaient DÉJÀ jolies. (Logique imparable)

Au final, je me suis laissée avoir par leur grande exposition sur les réseaux sociaux et j’ai donc commencé à… regarder les teintes disponibles.
Un vrai casse tête. Surtout quand, comme moi, vous êtes pas très blanche, et pas très noire non plus. Impossible de savoir comment allaient rendre les couleurs une fois sur ma bouche. Alors je me suis mise à googler des tas de teintes pour voir ce que ça donnait sur des vrais gens.

Après une longue hésitation j’ai enfin passé commande. J’ai d’abord pris Pumpkin et Cachmere. (J’ai commandé Polly plus tard, en commande groupée avec une copine) Non, je n’ai pas payé de frais de douane, et oui, mon colis est arrivé genre trois ou quatre semaines plus tard.
Et oui, même à l’air de la fibre optique, c’est loin l’Amérique !

 

Le Verdict

Aucun suspense, c’était annoncé dans le titre: Je suis fan.
Déjà, le packaging est adorable. Et même si ça sert juste à rien, on aime trop voir que Oh !! Le petit emballage en carton est tout aussi mignon que le rouge à lèvres qu’il y a dedans. (Je rajouterais quelques photos)

Le Matte Velvetines se présente sous la forme d’un rouge à lèvres liquide. Vous avez donc une matière très fluide qui va se matifier rapidement en séchant. Et une fois sec, ça ne bouge PLUS !
Ça rend donc l’application à la fois hyper agréable et compliquée pour les moins expérimentées.
Mais en revanche, si vous avez passé avec succès cette étape, vous êtes tranquille pour une bonne partie de la journée.
En fait, Velvetines ne craint que le gras. Donc tu peux manger des pommes mais pas de beignets au Nutella.

 

PUMPKIN

CASHMERE

​​

 

Concernant les couleurs, je suis très contente du Pumpkin. Malgré sa teinte brique bien prononcée, il est facile à porter au quotidien.
En revanche, le Cashmere est une vrai catastrophe. Il ne va pas DU TOUT avec mon teint.
En plus d’avoir l’air d’être en hypothermie, je me retrouve avec tous mes petits défauts bien mis en valeur. Je pense que ce sera encore pire en été. Donc si vous avez le teint mat ou même légèrement hâlé, oubliez Cashmere. Vraiment.

Et l’Award du meilleur Matte Velvetines reviens à

 


POOOOOLLY !

C’est une couleur qui ira forcement aux filles qui ont un teint comme le mien. Plus discret que Pumpkin, c’est le rouge à lèvres qui traine dans mon sac à main au cas où je n’aurais pas eu le temps de me maquiller avant de partir. (Et non parce que j’ai préféré dormir vingt minutes de plus)

En résumé

Ma teinte favorite : Polly

Les +
Sèche vite
Très longue tenue
Un large choix de couleurs

Les –
Assèche un peu les lèvres

Astuces
Commencer par appliquer au milieu des lèvres du haut
Hydrater les lèvres avant d’appliquer
Démaquiller plutôt avec une huile ou un lait

Voilà ! J’espère que ça vous a donné envie de vous mettre aux Velvetines !

Pour celles qui connaissent, quelles sont vos couleurs préférées ?
Vous avez des astuces pour éviter d’avoir les lèvres sèches après avoir porté ce type de rouge à lèvres ?

Annuaire Blog



3 thoughts on “Mes Must Have Beauté #1 | Les Matte Velvetines de Lime Crime”

  • Coucou 🙂
    Si tu as le temps et envie, n’hésite pas à te renseigner sur cette marque qui baigne dans le scandale depuis un bout de temps, notamment sur l’aspect « Vegan » qui n’a vraiment jamais été prouvé. La créatrice (hautaine et atroce avec ses clients d’ailleurs) n’en sait rien ! Les pigments sont également reconditionnés : en très gros, ils les achètent moins chers ailleurs et les versent juste dans un repackaging LimeCrime.
    Il faut vraiment, vraiment se méfier de cette marque contre laquelle des gens comme Jeffree Star se sont insurgés.. Si ça t’intéresse n’hésite pas à regarder sur Internet. Je voulais m’en acheter, j’ai complètement laissé tomber et me suis tournée vers des marques qui tiennent à mort avec des gens bien plus sympas et honnêtes.
    Bonne nuit !

    • Bonjour Lola, tout d’abord, merci pour ton commentaire !
      C’est vrai que je n’ai pas cherché à vérifier si la marque tenait effectivement ses engagements. Le sujet mérite d’être creusé un peu plus.
      Je rajouterais mon petit bilan dans l’article !
      Bon après, le fait que la créatrice soit une gentille fille ou non…
      Mr Édouard Leclerc trompe peut-être sa femme qui sait 🙄
      Bonne journée

      • > Bon après, le fait que la créatrice soit une gentille fille ou non…
        Mr Édouard Leclerc trompe peut-être sa femme qui sait

        Non, ce n’est pas la question de savoir ce qu’elle fait dans sa vie privée. On peut être une vraie peste au boulot, mais bien le faire. Là on parle d’une nana qui a carrément insulté des clients (qui s’étaient fait dérober leurs données bancaires, donc on comprend le mécontentement) via sa page Facebook, enfin tout un scandale. Je te laisse regarder, tu verras 😉 Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *